RETOUR AUX MEMBRES
Japon

La constitution du Japon déclare que l’autorité judiciaire appartient à une court suprême et aux cours inférieures créés par la loi (article 76, para.1). Elle déclare également qu’ : « Aucun tribunal extraordinaire ne sera créé, et aucun organe ou agence de l'exécutif aura des pouvoirs de juridiction » (article 76, para.2). Ainsi, dans le système judiciaire japonais, aucune cour administrative siège en tant que cour extraordinaire et statue indépendamment des cours établies par la loi et toutes les affaires administratives sont examinées par les cours judiciaires.